Avertin Sécurité Incendie ASI

Détecteurs

Détecteur avertisseur autonome de fumée :

Plus généralement appelé détecteur de fumée, le nom complet de ce type de matériel de lutte contre le feu est "détecteur avertisseur autonome de fumée" (Daaf).

Placé à l'intérieur d'une habitation ou d'un bâtiment, il fonctionne avec une pile de 9 volt et s'installe très facilement (deux vis suffisent).

Il surveille l'air de la pièce dans laquelle il se trouve et émet un puissant signal sonore dés qu'il détecte de la fumée. La présence d'un détecteur de fumée dans un logement permet de réduire de 90% le risque d'être tué si un incendie se déclare.

Détecteur de chaleur :

Un détecteur de chaleur est une alarme incendie doté d'un capteur thermique. Il se déclenche lorsqu'il détecte une température supérieure ou égale à 54°C, cependant, il ne détecte pas la fumée.

Le détecteur de chaleur est à installer dans les pièces fumigènes (cuisine, garage, etc...). Plus concrètement, il est utile dans certaines pièces humides ou poussiéreuses dans lesquelles un détecteur de fumée peut ne pas fonctionner correctement.

Les détecteurs de chaleur doivent répondre aux mêmes impératifs que les détecteurs de fumée à savoir autonomie électrique et fiabilité de détection du système.

Détecteur de Monoxyde de Carbone :

L'avertisseur de monoxyde de carbone est un petit appareil conçu pour mesurer, sur une base continue, la concentration de monoxyde de carbone dans l'air ambiant. Une solution chimique réagit au contact du monoxyde de carbone dès qu'un seuil critique a été franchi, ce qui a pour effet de déclencher une alarme. Pour se protéger complètement d'une intoxication au monoxyde de carbone, il est recommandé d'installer des détecteurs de monoxyde de carbone au sein des logements.

Actuellement, l'avertisseur de monoxyde de carbone est le seul moyen existant pour détecter la présence de monoxyde de carbone dans une résidence.